Oct 122017
 

Alimentation des Perroquets : Spécificités des GroupesLe régime standard détaillé dans l’article « Alimentation des Perroquets – Généralités » ne tient pas compte de la spécificités des groupes de perroquets. Nous désignerons ici 4 groupes définis comme suit :

 

 

 

 

Les Aras, les Amazones, les Gris du Gabon et les Cacatoès
Les perroquets de grandes tailles apprécieront une alimentation composée de 40 % de graines de tournesol, 20 % de maïs, 20 % de blé, 10 % d’arachides, 5 % de riz, Alimentation des Perroquets : Spécificités des Groupeset 5 % d’avoine décortiquée.
Cet apport en graines devra être complété quotidiennement par une pâtée très dense constituée à part égale de flocon de maïs, de soja, de de fève, d’avoine et de pâtée aux oeufs pour canaris ; le tout est délayé dans de l’eau pour obtenir une consistance épaisse auquel on ajoutera un peu de miel et de l’huile de foie de morue.

 

Les Perruches, Caïques, Conures, Youyou
Les perroquets de taille moyenne auront à leur disposition un mélange composé de 20 % d’alpiste, 20 % de panic, 15 % de graines de tournesol, 10 % de millet blanc, 10 % de chènevis, 10 % de colza, 10 % d’avoine décortiquée, 5 %de lin et de nigelle.
La pâtée qui complètera cette alimentation intègre de la pâtée aux oeufs pour canaris, une cuillère de miel, une poignée de maïs réduit en poudre, du soja, des fèves et de l’eau jusqu’à obtenir une pâte dense.
Bien sûr, fruits de saison et légumes (carottes et choux) coupés en dés sont proposés à volonté .

Les Perruches ondulées, Callopsittes, Inséparables
Les perruches de petites tailles auront un mélange de graines composé de 35 % d’alpiste, 20 % de panic, 20 % de millet blanc, 10 % de nigelle, 5 % de colza, 5% de lin, 5 % d’avoine décortiquée.
De plus, une portion de pâtée aux oeufs pour canaris ou exotiques leur sera proposée. Légumes et fruits complèteront cette alimentation à laquelle on peut ajouter une friandise sous forme de fruit sec.


Les Loridés

Les Loris et Loriquets ont des exigences alimentaires radicalement opposées aux groupes précédents. Ne pas tenir compte de leurs spécificités entraînerait à terme des carences majeures.
C’est la raison pour laquelle ils auront quotidiennement une pâtée de la consistance d’un yaourt obtenue en mélangeant trois morceaux de fruits de saison, une portion de miel, une portion de viande hachée et précuite, une portion de céréales réduites en poudre (riz et maïs), une cuillerées d’huile de foie de morue et si possible un peu de pollen.
Des pâtées pré conditionnées existent dans le commerce et sont spécifiques à l’alimentation des loridés.
En outre, au printemps, ils raffoleront de petites branches fleuries pleines de bourgeons.

 

 

 

 

Désolé, les commentaires sont désactivés pour l'instant.