Admin

Déc 162018
 

PsittacoseLa psittacose est en réalité une ornithose, provoquée par Chlamydia psittaci. Elle touche d’autres espèces ailées comme les pigeons et n’est donc pas spécifique aux perroquets.
Cette maladie est transmissible aux humains : on parle alors de zoonose.
Lire la suite »

Déc 152018
 

Perruche de Barnard (Barnardius barnardi macgillivrayi)Description physique
La perruche de Barnard est un petit perroquet d’une grande élégance, tout en dégradé de couleurs ; le plumage est vert clair avec des reflets bleutés sur les ailes, la queue ainsi que quelques pennes sont marron bleu ; il a une collerette jaune au niveau du cou et une bande jaune plus ou moins étendue sur la partie abdominale ; ses yeux sont foncés ; le bec et les pattes sont carnés de couleur grise.

Lire la suite »

Déc 152018
 

Perruche de Bourke (Neophema Bourkii)Description physique
Le corps est de petite taille, gracieux et allongé, plumes gris rose ou gris bleu selon les mutations qui existent la couleur de cette perruche peut varier, les yeux sont foncés sa queue représente la moitié de sa taille.


Lire la suite »

Déc 142018
 

Principe
La génétique est la science de l’hérédité qui étudie la transmission des caractères anatomiques, cytologiques et fonctionnels des parents à leurs rejetons. En termes plus communs on peut dire que c’est la science qui étudie la transmission des gènes (mutants ou non) chez les êtres vivants. Les premières lois de génétique ont été dégagées par Mendel en 1865.
Lire la suite »

 Publié par à 13 h 51 min
Déc 142018
 

Perruche Grand Alexandre (Psittacula Eupatria)Description physique
45 à 50 cm de long. Plumage vert. Collier noir très apparent, arrière du cou rosé. Rectrices internes vert bleuté, blanc-jaune à l’extrémité. Yeux gris cerclés de rouge, bec rouge foncé, pattes brun grisé. Femelle très semblable, mais dépourvue de collier noir.
Elle doit son nom au  grand conquérant grec “Alexandre le Grand”. La perruche Grand Alexandre depuis quelques années se reproduit dans la  région de Bruxelles. Dans les années 1999 à 2000 il a été observé une vingtaine de couples en train de nicher. D’autres pays comme l’Allemagne ont pu observer le même phénomène.


Lire la suite »

Déc 132018
 

La différence morphologique chez beaucoup d’espèces de perroquet n’est pas suffisamment évidente pour permettre de différencier avec certitude le mâle de la femelle.
Il faut être particulièrement expert pour sexer en palpant les os pelviens situés dans la région du cloaque. Chez la femelle, ils sont évidemment plus écartés pour permettre le passage des oeufs.
Il existe aujourd’hui 2 méthodes plus fiables : le sexage endoscopique et le sexage ADN.
Lire la suite »

 Publié par à 13 h 00 min
Déc 132018
 

Cacatoès Noir (Probosciger atterimus)Description physique
Splendide perroquet, entièrement noir avec des joues rouge vif. C’est le plus grand cacatoès puis qu’il peut atteindre jusqu’à 75 cm de long. L’iris est sombre et sa langue est noire avec une pointe rouge à son extrémité. Le bec et les pattes sont gris foncé.
Lire la suite »

Déc 122018
 

Une question revient fréquemment sur les forums de discussions parlant des oiseaux, plus spécialement parlant des perroquets, c’est celle concernant la toxicité de l’avocat, du persil et de la rhubarbe.
Nous allons essayer de clarifier un peu cette question.

 


Lire la suite »

Déc 112018
 

EctoparasitesLes ectoparasites sont fréquemment rencontrés chez les oiseaux de volière. Surtout les mites qui sucent du sang (Dermanyssus gallinae) peuvent causer beaucoup de problèmes aux volières en été.
Ces parasites affaiblissent les oiseaux et peuvent même causer la mort des jeunes aux nids. C’est pourquoi il faut contrôler régulièrement les volières et les couvoirs de parasitisme.
Les poux broyeurs (Mallophaga) et les acarioses de la peau sont aussi fréquemment vus chez les canaris, mais provoquent seulement un état d’énervement des oiseaux.
Lire la suite »