Nov 162017
 

PBFDUn peu d’histoire…
C’est en 1975 que la maladie du bec et des plumes (Psitaccine Break and Feather Disease – PBFD) a été pour la première fois identifiée et formellement décrite. Elle a été reconnue depuis comme la pathologie la plus importante chez les psittacidés australiens. Les vétérinaires du monde entier ont cherché à expliquer la maladie par de multiples causes. Certains accusaient les graines de tournesol, tandis que d’autres évoquaient la consanguinité. La cellule de recherche de l’Université Murdoch a démontré que la PBFD était causée par un nouveau type de virus, dont les caractéristiques ont depuis été établies par les chercheurs de l’Université de Georgie.
Lire la suite »

Nov 152017
 

ProventriculiteLa proventriculite ou PDD (Proventriculus Dilatation Disease), est une maladie mortelle d’évolution lente, responsable de troubles nerveux et de dysfonctionnements digestifs consécutifs à une destruction progressive des fibres nerveuses. Connue et redoutée des amateurs d’oiseaux depuis les années 1970, elle a été jusqu’à présent décrite chez plus de cinquante espèces d’oiseaux, dont la plupart des psittacidés (sauf jusqu’à présent la perruche ondulée), beaucoup de petits passereaux (comme le canari), les toucans, des rapaces (dont le faucon pèlerin) et des oiseaux d’eau.
Lire la suite »

Nov 092017
 

PsittacoseLa psittacose est en réalité une ornithose, provoquée par Chlamydia psittaci. Elle touche d’autres espèces ailées comme les pigeons et n’est donc pas spécifique aux perroquets.
Cette maladie est transmissible aux humains : on parle alors de zoonose.
Lire la suite »