Juil 242017
 

Lori de Duyvenbode (Chalcopsitta duyvenbodei)C’est en 1884 qu’est présentée au Muséum Royal d’Histoire Naturelle de Belgique une collection d’oiseaux et d’animaux naturalisés de Nouvelle Guinée. Parmi ceux-ci, un lori jusqu’alors inconnu, et qui fut baptisé du nom du donateur, Maarten Dirk van Renesse van Duyvenbode.

Description physique
C’est un grand lori à longue queue arrondie, à la beauté frappante. Il mesure 31 cm de long, et pèse 200 à 230 grammes, bien que des poids supérieurs à 250 grammes ne soient pas rares chez les oiseaux d’élevage. La couleur prédominante est le brun foncé, qui contraste violemment avec le jaune éclatant qui couvre le front, les lores, et qui entoure la mandibule inférieure. Le dessous des ailes, la courbure de l’aile et les cuisses sont également d’un jaune vibrant. Les plumes allongées de la nuque et des côtés du cou sont d’un jaune sombre. Le bas du dos, le croupion et le dessous de la queue sont violets. La poitrine présente un reflet jaune. Les primaires sont noires avec une large tâche jaune, de même que les deux premières secondaires. Le bec, la cire, les pattes et la peau entourant la mandibule inférieure sont noirs. L’iris est brun sombre, et entouré d’un cercle jaune pâle.
Les mâles sont généralement plus grands et plus trapus, avec la tête et le bec plus larges.


Lire la suite »

Juil 232017
 

Perruche Grand Alexandre (Psittacula Eupatria)Description physique
45 à 50 cm de long. Plumage vert. Collier noir très apparent, arrière du cou rosé. Rectrices internes vert bleuté, blanc-jaune à l’extrémité. Yeux gris cerclés de rouge, bec rouge foncé, pattes brun grisé. Femelle très semblable, mais dépourvue de collier noir.
Elle doit son nom au  grand conquérant grec « Alexandre le Grand ». La perruche Grand Alexandre depuis quelques années se reproduit dans la  région de Bruxelles. Dans les années 1999 à 2000 il a été observé une vingtaine de couples en train de nicher. D’autres pays comme l’Allemagne ont pu observer le même phénomène.


Lire la suite »

Juil 232017
 

Conure Soleil (Arantiga Solstitialis)Description physique
La tête et le ventre sont orangés, la poitrine et le dos sont jaunes, les rémiges primaires sont bordées de vert tandis que les grandes rémiges sont bleues.
Le tour de l’œil qui décrit un grand cercle oculaire est grisâtre chez les jeunes pour devenir blanc à la maturité.
Bec grisâtre tirant vers le noir, les pattes sont brunes.


Lire la suite »

Juil 222017
 

Apportés par l’alimentation, ce sont également des éléments indispensables. En voici les principaux.

 



Lire la suite »

Juil 222017
 

amazone_a_tete_jaune.jpgDescription physique

Elle a un  plumage vert avec une calotte jaune d’or. Quelques plumes rouges sur les ailes, les coudes. Son oeil est orangé avec un iris noir. Le bec est grisâtre.  Les pattes sont plutôt foncées.

 

 

 


Lire la suite »

Juil 212017
 

Perruche de Barnard (Barnardius barnardi macgillivrayi)Description physique
La perruche de Barnard est un petit perroquet d’une grande élégance, tout en dégradé de couleurs ; le plumage est vert clair avec des reflets bleutés sur les ailes, la queue ainsi que quelques pennes sont marron bleu ; il a une collerette jaune au niveau du cou et une bande jaune plus ou moins étendue sur la partie abdominale ; ses yeux sont foncés ; le bec et les pattes sont carnés de couleur grise.

Lire la suite »

Juil 202017
 

Cacatoès soufre à crête orange  (Cacatua sulphurea citrinocristata)Description physique
C’est un perroquet au plumage blanc immaculé et à la huppe érectile orange plus ou moins intense. Il présente une tâche orangée juste au dessus des yeux : ses yeux foncé sont entourés d’une zone bleutée. Son bec est noir mat et ses pattes gris foncé.
Lire la suite »

Juil 192017
 

Perruche Catherine (Bolborhynchus lineola)Description physique
Plumage vert, motifs en forme de coquilles noires sur la tête, le cou, le dos, le croupion et le long des ailes. Plumes alaires bordées de noir, femelle plus petite, avec motifs noirs plus petits et moins précis, yeux brun-jaune, bec jaune grisé, pattes gris-noir.
.

 

 

 

 

 


Lire la suite »

Juil 182017
 

Callopsittes (Nymphicus hollandicus)Description physique
Les callopsittes ont un plumage d’un gris tendre. Les plumes du dessus de la queue sont argentées. Et celles du dessous sont gris foncé. Les plumes blanches de conjugaison des ailes se voient quand elles sont déployées. La gorge, les joues et le front sont d’un beau jaune citron. Près de l’oreille, par dessus ce « masque » jaune, juste en dessous de l’œil noir, brille la tache orange de la joue. Les plumes de la huppe jaillissent en haut du masque. La huppe de la perruche callopsittes est beaucoup plus fine que celle du cacatoès.



Lire la suite »

Juil 182017
 

Perruche ondulée (Melopsittacus undulatus)Description physique
C’est une perruche qui a un poids relativement faible. Elle est pleine d’énergie, ses mouvements sont harmonieux. Elle existe sous plusieurs mutations de différentes couleurs, la coloration naturelle reste cependant le vert avec des stries ondulées noires sur la croupe ; la gorge présente deux tâches caractéristiques en forme de gouttes bleu violacé ; les pattes et le bec sont carnés ; l’iris est noir et cerclé de jaune.

 

 

 

 

 


Lire la suite »