Oct 242018
 

Acariose respiratoireLes acarioses respiratoires sont de minuscules acariens qui nichent dans le système respiratoire : trachée-artère, poumons et sacs aériens. Le Cytodites nudus est peu pathogène. Par contre, Sternostoma tracheacolum est redoutable car il est invasif et agressif.

 

Les symptômes
Le perroquet respire difficilement et sa respiration est sifflante car il fait des effort pour expulser ce parasite. On l’entend se racler la gorge. Il dépérit et son plumage est ébouriffé.
A l’autopsie, on découvre au microscope une nuée de ces acariens réparties dans le système respiratoire. Le perroquet déclenche une production importante de mucus qui le fait suffoquer.

Traitement
On en vient à bout de cette parasitose grâce à des aérosols à base de pyréthrine. Il faut pour cela enfermer l’oiseau dans un aquarium dont on saturera l’air grâce à un spray en le laissant 3 à 4 minutes respirer. L’opération est à réaliser plusieurs jours de suite.
Vous pouvez aussi additionner des graines légèrement huilées d’un peu de poudre de Carbaryl à 2 % (une pointe  de couteau). La substance se répand dans la trachée et dans le système respiratoire et à pour effet d’éliminer les parasites en peu de temps.

Prévention
Une bonne hygiène générale et la désinfection biannuelle évitent généralement ce type d’affection.

Désolé, les commentaires sont désactivés pour l'instant.