Juil 292021
 

AtoxoplasmoseL’atoxoplasmose est une affection causée par des organismes unicellulaires (= Iosospora serini) qui se multiplient dans les globules du sang. L’atoxoplasmose est transmise par le sang aux différents organes comme le foie, la rate, les poumons et la cervelle.
Lire la suite »

Juil 282021
 

PBFDUn peu d’histoire…
C’est en 1975 que la maladie du bec et des plumes (Psitaccine Break and Feather Disease – PBFD) a été pour la première fois identifiée et formellement décrite. Elle a été reconnue depuis comme la pathologie la plus importante chez les psittacidés australiens. Les vétérinaires du monde entier ont cherché à expliquer la maladie par de multiples causes. Certains accusaient les graines de tournesol, tandis que d’autres évoquaient la consanguinité. La cellule de recherche de l’Université Murdoch a démontré que la PBFD était causée par un nouveau type de virus, dont les caractéristiques ont depuis été établies par les chercheurs de l’Université de Georgie.
Lire la suite »

Juil 282021
 

aspergilloseL’aspergillose (aspergillose) est une affection fréquente due au développement des spores d’un champignon microscopique dans le système respiratoire des Psittacidés, mais aussi des oiseaux de cage et de volière, des rapaces et de nombreux oiseaux marins (pingouins en particulier). L’agent responsable est principalement Aspergillus fumigatus, mais plus rarement d’autres représentants du genre Aspergillus sont retrouvés (A. niger, A. flavus, A. nidulans).
Lire la suite »

Juil 272021
 

Perruche de Pennant (Platycercus elegans )Description physique
Plus grande que la perruche omnicolore, la perruche de Pennant se caractérise par sa coloration générale rouge. Seules les joues, le bord des ailes et la queue sont d’un bleu vif. Elle ne risque pas de passer inaperçue, d’autant que le dos et le dessus des ailes sont noir et rouge.

 


Lire la suite »

Juil 272021
 

Perruche multicolore (psephotus varius)Description physique
Cette moyenne perruche australienne est une proche cousine de la perruche à croupion rouge. Cette perruche a dominante verte arbore plusieurs couleurs, d’où son nom. Les males plus colorés sont facilement reconnaissables. Leur bec est surmonté d’une couronne de jaune vif. On retrouve aussi encore du jaune au niveau de l’ébauche des ailes. L’extrémité des ailes est bleu  vif.  Le ventre est orangé rouge, et le bout des rectrices de la queue bleutée se terminent sur une touche de blanc. Les femelles quand a elles, sont plus ternes ne présente pas de jaune sur la tête et le jaune des ailes et remplacer par du rouge bordeaux.

 

 


Lire la suite »

Juil 262021
 

CoccidioseIsospora serini (coccidiose) est un parasite intestinal qui est principalement décelé chez les canaris et les passériformes. Le parasite se multiplie dans l’intestin pendant plusieurs cycles jusqu’à ce que la cellule intestinale éclate et les oeufs se libèrent et contaminent d’autres oiseaux.
Lire la suite »

Juil 252021
 

Lori de Duyvenbode (Chalcopsitta duyvenbodei)C’est en 1884 qu’est présentée au Muséum Royal d’Histoire Naturelle de Belgique une collection d’oiseaux et d’animaux naturalisés de Nouvelle Guinée. Parmi ceux-ci, un lori jusqu’alors inconnu, et qui fut baptisé du nom du donateur, Maarten Dirk van Renesse van Duyvenbode.

Description physique
C’est un grand lori à longue queue arrondie, à la beauté frappante. Il mesure 31 cm de long, et pèse 200 à 230 grammes, bien que des poids supérieurs à 250 grammes ne soient pas rares chez les oiseaux d’élevage. La couleur prédominante est le brun foncé, qui contraste violemment avec le jaune éclatant qui couvre le front, les lores, et qui entoure la mandibule inférieure. Le dessous des ailes, la courbure de l’aile et les cuisses sont également d’un jaune vibrant. Les plumes allongées de la nuque et des côtés du cou sont d’un jaune sombre. Le bas du dos, le croupion et le dessous de la queue sont violets. La poitrine présente un reflet jaune. Les primaires sont noires avec une large tâche jaune, de même que les deux premières secondaires. Le bec, la cire, les pattes et la peau entourant la mandibule inférieure sont noirs. L’iris est brun sombre, et entouré d’un cercle jaune pâle.
Les mâles sont généralement plus grands et plus trapus, avec la tête et le bec plus larges.


Lire la suite »

Juil 242021
 

Lori Sombre (Pseudeos fuscata)Description physique
Son plumage est un subtil mélange de couleurs vives et délicates, mais il présente deux types de coloration : le brun cuivré avec des reflets bleus pour la base et l’orange (ou le jaune) pour les parties inférieures du corps et pour certaines taches de la nuque et les ailes. La peau à la base de la mandibule supérieure du bec ainsi que l’iris et le bec sont orange. Les pattes sont foncées.


Lire la suite »

Juil 242021
 

Perruche à tête de Prune (Psittacula Cyanocephala)Description physique
Le plumage est vert, plus vif sur les ailes et tendant au jaune sur les parties ventrales. Le croupion est azur, la queue bleue, l’iris jaune et les pattes roses.

 

 


Lire la suite »

Juil 232021
 

Lori Cardinal (Chalcopsitta cardinalis)Description physique
C’est un grand lori rouge, mais d’aspect très différent des loris du genre Eos. Il mesure 31 cm, et pèse de 220 à 250 grammes. Les plumes du dos et des ailes sont rouge sombre. Les plumes de la poitrine et du ventre sont rouges et bordées d’une fine bande jaunâtre. Les primaires sont orange bronze, et la queue couleur rouille. Le bec est orange, avec du noir à la base de la mandibule supérieure chez la plupart des oiseaux. L’iris est orange. La peau qui entoure l’œil est grise, celle qui entoure la mandibule inférieure grise et jaune, les pattes sont grises.
Il n’existe pas de dimorphisme sexuel. Les jeunes sont semblables aux adultes, mais avec une teinte générale plus sombres. L’espèce nominale n’a pas de sous-espèce.
Lire la suite »