Avr 072020
 

Perruche Grand Alexandre (Psittacula Eupatria)Description physique
45 à 50 cm de long. Plumage vert. Collier noir très apparent, arrière du cou rosé. Rectrices internes vert bleuté, blanc-jaune à l’extrémité. Yeux gris cerclés de rouge, bec rouge foncé, pattes brun grisé. Femelle très semblable, mais dépourvue de collier noir.
Elle doit son nom au  grand conquérant grec “Alexandre le Grand”. La perruche Grand Alexandre depuis quelques années se reproduit dans la  région de Bruxelles. Dans les années 1999 à 2000 il a été observé une vingtaine de couples en train de nicher. D’autres pays comme l’Allemagne ont pu observer le même phénomène.


Lire la suite »

Avr 062020
 

Perruche Mélanure (Polytelis Anthopeplus)Description physique
La perruche mélanure est la plus grande des polytèles ; elle mesure près de 40 cm. Son plumage général est jaune verdâtre, plus olive sur la nuque et l’arrière du cou. Elle a une queue noire, une croupe vert foncé, une bande ailaire rouge et des rémiges noir-bleu.


Lire la suite »

Avr 042020
 

Callopsittes (Nymphicus hollandicus)Description physique
Les callopsittes ont un plumage d’un gris tendre. Les plumes du dessus de la queue sont argentées. Et celles du dessous sont gris foncé. Les plumes blanches de conjugaison des ailes se voient quand elles sont déployées. La gorge, les joues et le front sont d’un beau jaune citron. Près de l’oreille, par dessus ce « masque » jaune, juste en dessous de l’œil noir, brille la tache orange de la joue. Les plumes de la huppe jaillissent en haut du masque. La huppe de la perruche callopsittes est beaucoup plus fine que celle du cacatoès.



Lire la suite »

Mar 302020
 

Perruche de Latham ou Swift (Lathamus discolor)Description physique
Splendide perroquet au plumage vert et plutôt jaunâtre sur les parties supérieures, les plumes vertes des joues ont un léger reflet bleu, les plumes sous la mandibule inférieure jusqu’au cou sont rouges, les plumes de la mandibule supérieure sont également rouges, cette couleur s’arrête au niveau du front pour laisser place à un reflet bleuté sur plumes vertes, il existe plusieurs mutations de cet animal (pastel, misty, bleue, olive…).


Lire la suite »

Mar 292020
 

Perruche de Derby (Psittacula Derbiana)Description physique
Splendide perroquet, la tête à des nuances de bleu gris avec un front noir. On observe également la couleur du plumage noir qui s’étend de la mandibule à l’oeil sous la forme d’un trait. On retrouve la couleur noire au niveau de la gorge également, tandis que les ailes et la nuque sont verts, ce qui sert de camouflage dans la nature. Les ailes sont recouverts d’un voile jaune.


Lire la suite »

Mar 292020
 

Moineau celeste ou Touï celeste (Forpus coelestis coelestis)Description physique
C’est un tout petit perroquet, les joues et la couronne sont vert-jaune ; l’arrière de la tête et la nuque sont gris-bleu ; on distingue une zone dégradée en bleu sur la nuque qui forme une jonction avec les yeux, ainsi qu’une bordure bleue intense sur les ailes. L’iris est brun, la peau orbitale est grise, le bec est de couleur corne ainsi que les pattes.


Lire la suite »

Mar 282020
 

Perruche ondulée (Melopsittacus undulatus)Description physique
C’est une perruche qui a un poids relativement faible. Elle est pleine d’énergie, ses mouvements sont harmonieux. Elle existe sous plusieurs mutations de différentes couleurs, la coloration naturelle reste cependant le vert avec des stries ondulées noires sur la croupe ; la gorge présente deux tâches caractéristiques en forme de gouttes bleu violacé ; les pattes et le bec sont carnés ; l’iris est noir et cerclé de jaune.

 

 

 

 

 


Lire la suite »

Mar 252020
 

Perruche Kakariki (Cyanoramphus novaezelandiae)Description physique
Les deux espèces très connues en captivité sont le Kakariki à front rouge et le Kakariki à front jaune. La couleur dominante est le vert. Elles ont un bandeau rouge au dessus du bec qui part de l’œil gauche pour arriver à l’œil droit. Le front est rouge pour les Kakarikis à front rouge, et jaune pour ceux à front jaune.


Lire la suite »

Mar 242020
 

Perruche resplendissante (Neophema splendida)Description physique
Cette perruche porte admirablement bien son nom. Le mâle a le devant du cou et la poitrine rouge. La tête est bleue, plus foncée sur la gorge et les joues. Le reste du dessous du corps est jaune tandis que le dessus est vert lumineux. Plumage jaune d’or, moins vif chez la femelle, qui est dépourvue de plumes orange sur le ventre. Triangle orange entre le bec et les yeux ; petit sourcil bleu; rémiges bordées de bleu; dos vert olive ; plumes voilières noires (marron chez la femelle). Les jeunes mâles sont d’un jaune plus vif que les femelles quand ils quittent le nid, mais n’ont pas encore de bande sur le front. Au bout de 6 mois, la première mue est achevée.


Lire la suite »

Mar 212020
 

Perruche à croupion rouge (Psephotus Haematonotus)Description physique
Originaire du Sud-est de l’Australie, cette perruche principalement verte doit son nom à ses plumes sus-caudales (croupion) qui sont d’un rouge éclatant. Son bec est noir, l’iris de ses yeux est jaune-orangé, ses flancs et son ventre sont jaunes. Ses régimes sont noires bordées d’un trait blanc et sa queue est verte teintée par endroits de bleu. Elle vit vers les jardins et terrains cultivés à proximité de l’homme. La perruche à croupion rouge se déplace en couple pendant la saison de reproduction mais rejoint des bandes atteignant la centaine d’individus en hiver.


Lire la suite »