Août 212019
 

Amazone à front bleu (Amazona aestiva aestiva)Description physique

Oiseau trapu à plumage vert avec quelques taches jaunes. La zone autour des yeux est jaune et le front bleu pâle. Les yeux sont entourés de peau claire avec des iris foncés cerclés d’orange. Il dispose d’un bec robuste gris foncé. Ses pattes sont sombres.

L’Amazone à front bleu du Paraguay est identique à la seule différence que le jaune-rouge des épaules et le bleu de la face sont plus marqués.

 

 


Lire la suite »

Août 202019
 

flammèche (Chalcopsitta scintillata)Description physique
C’est un grand lori à la beauté tapageuse. Il est le seul lori vert du genre Chalcopsitta. Le front et les lores sont rouges, la tête noire. Le cou, la poitrine et le ventre sont vert olive et vert, striés d’orange et/ou de jaune (les flammèches). Les cuisses sont rouge écarlate, de même que la courbure et le dessous de l’aile de l’aile, et la base de la queue. Des tâches rouges parsèment la poitrine et le cou. Les ailes, le dos et la queue sont verts. Le bec et les pattes sont noirs, l’iris est brun cerclé de jaune. La peau nue qui entoure l’œil est grise.
Les mâles sont généralement plus larges, avec une tête et un bec plus grands, et ont plus de rouge sur la tête. Cependant, compte tenu des variations sub-spécifiques, ces critères ne sont pas fiables.
Les immatures ont le front noir ou rouge foncé. La teinte générale est plus sombre, spécialement sur les zones rouges. Ils présentent une teinte jaune brun à la base du bec, l’iris est brun, et la peau entourant l’œil est blanche. Le rouge de la face apparaît à l’âge de cinq ou six mois, mais il faudra attendre cinq ans pour que l’oiseau acquière sa couleur définitive.

 


Lire la suite »

Août 192019
 

Lori Noir (Chalcopsitta Atra)Découvert par Scopoli en 1786.

Description physique
Ce lori est le moins coloré du genre, et l’un des moins de tous les perroquets (avec les coracopsis) puisqu’il est presque entièrement noir, à l’exception de la queue. C’est un grand lori, qui mesure 32 cm et pèse 230 à 280 grammes, les mâles étant plus lourds que les femelles.
La plupart des plumes ont cependant des reflets pourpres, visibles uniquement au soleil. Les plumes du cou ont une forme bien particulière, longues, fines et pointues. On retrouve ce type de plumes chez les quatre espèces du genre. Les plumes du croupion sont tiquetées de bleu, et les plumes sous caudales sont rouges et jaunes.
L’iris est brun, cerclé de jaune chez certains oiseaux. Le bec et les pattes sont noirs, de même que la bande de peau nue péri ophtalmique.
Les mâles sont plus grands que les femelles, avec une tête et un bec plus larges (cette distinction ne vaut toutefois pas pour la sous-espèce insignis).
Les immatures ont quelques plumes rouges parsemées parmi les plumes noires. Le cercle périophtalmique et la cire sont blancs, et l’iris noir.


Lire la suite »

Août 192019
 

Lori de Duyvenbode (Chalcopsitta duyvenbodei)C’est en 1884 qu’est présentée au Muséum Royal d’Histoire Naturelle de Belgique une collection d’oiseaux et d’animaux naturalisés de Nouvelle Guinée. Parmi ceux-ci, un lori jusqu’alors inconnu, et qui fut baptisé du nom du donateur, Maarten Dirk van Renesse van Duyvenbode.

Description physique
C’est un grand lori à longue queue arrondie, à la beauté frappante. Il mesure 31 cm de long, et pèse 200 à 230 grammes, bien que des poids supérieurs à 250 grammes ne soient pas rares chez les oiseaux d’élevage. La couleur prédominante est le brun foncé, qui contraste violemment avec le jaune éclatant qui couvre le front, les lores, et qui entoure la mandibule inférieure. Le dessous des ailes, la courbure de l’aile et les cuisses sont également d’un jaune vibrant. Les plumes allongées de la nuque et des côtés du cou sont d’un jaune sombre. Le bas du dos, le croupion et le dessous de la queue sont violets. La poitrine présente un reflet jaune. Les primaires sont noires avec une large tâche jaune, de même que les deux premières secondaires. Le bec, la cire, les pattes et la peau entourant la mandibule inférieure sont noirs. L’iris est brun sombre, et entouré d’un cercle jaune pâle.
Les mâles sont généralement plus grands et plus trapus, avec la tête et le bec plus larges.


Lire la suite »

Août 182019
 

Amazone à face rouge (Amazona leucophala leucophala)Description physique

Elle est de taille moyenne avec un corps trapu. Le front est blanc, les joues et la gorge rouge vif et le reste du corps entièrement vert vif. L’iris est foncé et le bec est gros et carné. Les pattes sont claires.

Lire la suite »

Août 162019
 

Amazone à face jauneDescription physique

Elle a un  plumage vert clair présentant des ondulations jaunâtres plus marquées sur la poitrine que sur les ailes. Sa face est jaune du front jusqu’au yeux. Son iris noir est cerné de jaune orangé. Le bec est carné avec une tache foncée sur la mandibule supérieure. Les pattes sont plutôt claires avec des ongles gris foncés.

 

 


Lire la suite »

Août 142019
 

Amazone poudrée du Guatemala (Amazona farinose guatemalae)Description physique
Son plumage est globalement vert avec une teinte gris blanchâtre; les plumes à l’arrière de la tête et de la nuque sont vertes avec des pointes de violet-gris et des pointes noirâtres; il existe parfois une couronne jaunâtre, complètement absente chez certains spécimens ; la queue est verte avec les pointes verdâtre jaunes; les plumes de la queue peuvent parfois avoir des taches rouge; la peau autour des yeux est blanchâtre ; l’ iris est brunâtre à rouge; Le bec et les pattes sont sombres.
Avant la maturité sexuelle, les jeunes n’ont pas de couronne jaune et l’iris est sombre brun.

 

 

 


Lire la suite »

Août 142019
 

Perruche turquoisine (Neophema pulchella)Description physique
La perruche turquoisine est une magnifique petite perruche d’une vingtaine de centimètres où le vert, le jaune et le bleu dominent. Une forme domestique récente présente une tâche rouge sur le ventre.


Lire la suite »

Août 132019
 

Callopsittes (Nymphicus hollandicus)Description physique
Les callopsittes ont un plumage d’un gris tendre. Les plumes du dessus de la queue sont argentées. Et celles du dessous sont gris foncé. Les plumes blanches de conjugaison des ailes se voient quand elles sont déployées. La gorge, les joues et le front sont d’un beau jaune citron. Près de l’oreille, par dessus ce « masque » jaune, juste en dessous de l’œil noir, brille la tache orange de la joue. Les plumes de la huppe jaillissent en haut du masque. La huppe de la perruche callopsittes est beaucoup plus fine que celle du cacatoès.



Lire la suite »

Août 122019
 

Perruche à croupion rouge (Psephotus Haematonotus)Description physique
Originaire du Sud-est de l’Australie, cette perruche principalement verte doit son nom à ses plumes sus-caudales (croupion) qui sont d’un rouge éclatant. Son bec est noir, l’iris de ses yeux est jaune-orangé, ses flancs et son ventre sont jaunes. Ses régimes sont noires bordées d’un trait blanc et sa queue est verte teintée par endroits de bleu. Elle vit vers les jardins et terrains cultivés à proximité de l’homme. La perruche à croupion rouge se déplace en couple pendant la saison de reproduction mais rejoint des bandes atteignant la centaine d’individus en hiver.


Lire la suite »