Oct 162021
 

Peste aviaireCette maladie virale encore appelée “pseudo peste aviaire” ou “paramyxovirose” chez le pigeon. Elle atteint de nombreuses espèces d’oiseaux sauvages de cage ou de volière, ainsi que les volailles et le pigeon chez lequel elle est redoutable.
La maladie de Newcastle existe dans de nombreux pays au monde, néanmoins certains pays européens ont sont de nos jours indemnes. C’est une « maladie légalement réputée contagieuse » à déclaration obligatoire.
Lire la suite »

Oct 142021
 

AtoxoplasmoseL’atoxoplasmose est une affection causée par des organismes unicellulaires (= Iosospora serini) qui se multiplient dans les globules du sang. L’atoxoplasmose est transmise par le sang aux différents organes comme le foie, la rate, les poumons et la cervelle.
Lire la suite »

Oct 122021
 

VerminoseChez les pinsons indigènes on décèle régulièrement des vers gastro-intestinaux appelés verminose (Ascaridia) et des vers respiratoires (Syngamus trachea) qui peuvent être transmis aux autres canaris vivant avec eux.
Lire la suite »

Oct 062021
 

PsittacoseLa psittacose est en réalité une ornithose, provoquée par Chlamydia psittaci. Elle touche d’autres espèces ailées comme les pigeons et n’est donc pas spécifique aux perroquets.
Cette maladie est transmissible aux humains : on parle alors de zoonose.
Lire la suite »

Sep 232021
 

Beaucoup de perroquets, surtout élevés en solitaire, reçoivent une nourriture trop peu variée, composée essentiellement de graines du commerce et d’un quartier de pommes, ce qui est à l’origine de carences en vitamines et de maladie du foie. Le tableau ci-dessous vous aidera à équilibrer les repas de votre compagnon à plumes.

Lire la suite »

Sep 222021
 

Apportés par l’alimentation, ce sont également des éléments indispensables. En voici les principaux.

 



Lire la suite »

Sep 202021
 

ProventriculiteLa proventriculite ou PDD (Proventriculus Dilatation Disease), est une maladie mortelle d’évolution lente, responsable de troubles nerveux et de dysfonctionnements digestifs consécutifs à une destruction progressive des fibres nerveuses. Connue et redoutée des amateurs d’oiseaux depuis les années 1970, elle a été jusqu’à présent décrite chez plus de cinquante espèces d’oiseaux, dont la plupart des psittacidés (sauf jusqu’à présent la perruche ondulée), beaucoup de petits passereaux (comme le canari), les toucans, des rapaces (dont le faucon pèlerin) et des oiseaux d’eau.
Lire la suite »