Oct 232019
 

Perruche Catherine (Bolborhynchus lineola)Description physique
Plumage vert, motifs en forme de coquilles noires sur la tête, le cou, le dos, le croupion et le long des ailes. Plumes alaires bordées de noir, femelle plus petite, avec motifs noirs plus petits et moins précis, yeux brun-jaune, bec jaune grisé, pattes gris-noir.
.

 

 

 

 

 


Lire la suite »

Oct 232019
 

Cacatoès soufre à crête orange  (Cacatua sulphurea citrinocristata)Description physique
C’est un perroquet au plumage blanc immaculé et à la huppe érectile orange plus ou moins intense. Il présente une tâche orangée juste au dessus des yeux : ses yeux foncé sont entourés d’une zone bleutée. Son bec est noir mat et ses pattes gris foncé.
Lire la suite »

Oct 222019
 

PsittacoseLa psittacose est en réalité une ornithose, provoquée par Chlamydia psittaci. Elle touche d’autres espèces ailées comme les pigeons et n’est donc pas spécifique aux perroquets.
Cette maladie est transmissible aux humains : on parle alors de zoonose.
Lire la suite »

Oct 212019
 

PBFDUn peu d’histoire…
C’est en 1975 que la maladie du bec et des plumes (Psitaccine Break and Feather Disease – PBFD) a été pour la première fois identifiée et formellement décrite. Elle a été reconnue depuis comme la pathologie la plus importante chez les psittacidés australiens. Les vétérinaires du monde entier ont cherché à expliquer la maladie par de multiples causes. Certains accusaient les graines de tournesol, tandis que d’autres évoquaient la consanguinité. La cellule de recherche de l’Université Murdoch a démontré que la PBFD était causée par un nouveau type de virus, dont les caractéristiques ont depuis été établies par les chercheurs de l’Université de Georgie.
Lire la suite »

Oct 202019
 

Conure veuve ou perruche moine ou souris  (Myiopsitta monachus)Description physique
La perruche moine est un oiseau vert clair à l’exception de la tête, la gorge et de la poitrine qui sont gris souris d’ou son surnom. On constate le présence de bleu sur une partie des ailes, le bec est carné et les pattes sont foncées. On constate également différentes mutations de couleur.


Lire la suite »

Oct 192019
 

Cacatoès Rosalbin (Cacatoes roseicapilla roseicapilla)Description physique
Le corps est rose plus ou moins soutenu. La queue, la région sous caudale ainsi que les ailes sont grises avec des rémiges primaires plus foncées. La huppe érectile est rose clair et courte. Les yeux sont sombres et les pattes sont de couleur claire.
Lire la suite »

Oct 182019
 

Perruche de Barraband (Polytelis Swainsonii)Description physique
Le plumage est d’un vert clair très lumineux, plus jaunâtre sur le dessus du corps. La longue queue semble pointue car les deux plumes rectrices centrales sont plus longues que celles latérales qui ont une coupe dégradée. Le front, le dessus de la tête, les joues et la gorge sont jaunes. Une large bande rouge traverse le cou. Les yeux sont oranges et les pattes grises.


Lire la suite »

Oct 172019
 

Lori Noir (Chalcopsitta Atra)Découvert par Scopoli en 1786.

Description physique
Ce lori est le moins coloré du genre, et l’un des moins de tous les perroquets (avec les coracopsis) puisqu’il est presque entièrement noir, à l’exception de la queue. C’est un grand lori, qui mesure 32 cm et pèse 230 à 280 grammes, les mâles étant plus lourds que les femelles.
La plupart des plumes ont cependant des reflets pourpres, visibles uniquement au soleil. Les plumes du cou ont une forme bien particulière, longues, fines et pointues. On retrouve ce type de plumes chez les quatre espèces du genre. Les plumes du croupion sont tiquetées de bleu, et les plumes sous caudales sont rouges et jaunes.
L’iris est brun, cerclé de jaune chez certains oiseaux. Le bec et les pattes sont noirs, de même que la bande de peau nue péri ophtalmique.
Les mâles sont plus grands que les femelles, avec une tête et un bec plus larges (cette distinction ne vaut toutefois pas pour la sous-espèce insignis).
Les immatures ont quelques plumes rouges parsemées parmi les plumes noires. Le cercle périophtalmique et la cire sont blancs, et l’iris noir.


Lire la suite »

Oct 162019
 

Perruche Grand Alexandre (Psittacula Eupatria)Description physique
45 à 50 cm de long. Plumage vert. Collier noir très apparent, arrière du cou rosé. Rectrices internes vert bleuté, blanc-jaune à l’extrémité. Yeux gris cerclés de rouge, bec rouge foncé, pattes brun grisé. Femelle très semblable, mais dépourvue de collier noir.
Elle doit son nom au  grand conquérant grec “Alexandre le Grand”. La perruche Grand Alexandre depuis quelques années se reproduit dans la  région de Bruxelles. Dans les années 1999 à 2000 il a été observé une vingtaine de couples en train de nicher. D’autres pays comme l’Allemagne ont pu observer le même phénomène.


Lire la suite »

Oct 162019
 

Perruche Kakariki (Cyanoramphus novaezelandiae)Description physique
Les deux espèces très connues en captivité sont le Kakariki à front rouge et le Kakariki à front jaune. La couleur dominante est le vert. Elles ont un bandeau rouge au dessus du bec qui part de l’œil gauche pour arriver à l’œil droit. Le front est rouge pour les Kakarikis à front rouge, et jaune pour ceux à front jaune.


Lire la suite »