Fév 272021
 

Perruche turquoisine (Neophema pulchella)Description physique
La perruche turquoisine est une magnifique petite perruche d’une vingtaine de centimètres où le vert, le jaune et le bleu dominent. Une forme domestique récente présente une tâche rouge sur le ventre.


Lire la suite »

Fév 262021
 

Lori de Duyvenbode (Chalcopsitta duyvenbodei)C’est en 1884 qu’est présentée au Muséum Royal d’Histoire Naturelle de Belgique une collection d’oiseaux et d’animaux naturalisés de Nouvelle Guinée. Parmi ceux-ci, un lori jusqu’alors inconnu, et qui fut baptisé du nom du donateur, Maarten Dirk van Renesse van Duyvenbode.

Description physique
C’est un grand lori à longue queue arrondie, à la beauté frappante. Il mesure 31 cm de long, et pèse 200 à 230 grammes, bien que des poids supérieurs à 250 grammes ne soient pas rares chez les oiseaux d’élevage. La couleur prédominante est le brun foncé, qui contraste violemment avec le jaune éclatant qui couvre le front, les lores, et qui entoure la mandibule inférieure. Le dessous des ailes, la courbure de l’aile et les cuisses sont également d’un jaune vibrant. Les plumes allongées de la nuque et des côtés du cou sont d’un jaune sombre. Le bas du dos, le croupion et le dessous de la queue sont violets. La poitrine présente un reflet jaune. Les primaires sont noires avec une large tâche jaune, de même que les deux premières secondaires. Le bec, la cire, les pattes et la peau entourant la mandibule inférieure sont noirs. L’iris est brun sombre, et entouré d’un cercle jaune pâle.
Les mâles sont généralement plus grands et plus trapus, avec la tête et le bec plus larges.


Lire la suite »

Fév 262021
 

Lori Cardinal (Chalcopsitta cardinalis)Description physique
C’est un grand lori rouge, mais d’aspect très différent des loris du genre Eos. Il mesure 31 cm, et pèse de 220 à 250 grammes. Les plumes du dos et des ailes sont rouge sombre. Les plumes de la poitrine et du ventre sont rouges et bordées d’une fine bande jaunâtre. Les primaires sont orange bronze, et la queue couleur rouille. Le bec est orange, avec du noir à la base de la mandibule supérieure chez la plupart des oiseaux. L’iris est orange. La peau qui entoure l’œil est grise, celle qui entoure la mandibule inférieure grise et jaune, les pattes sont grises.
Il n’existe pas de dimorphisme sexuel. Les jeunes sont semblables aux adultes, mais avec une teinte générale plus sombres. L’espèce nominale n’a pas de sous-espèce.
Lire la suite »

Fév 242021
 

Perruche Palliceps (Platycercus Adscitus Palliceps)Description physique
La tête et la gorge sont blanches, légèrement nuancées de jaune. Le bas des joues est bleu. Les plumes du dos et des ailes sont bordées de jaune.


Lire la suite »

Fév 242021
 

Perruche Omnicolore (Platycercus Eximius)Description physique
Elle possède dans sa forme la plus courante une tête et le haut de la poitrine de couleur rouge vif alors que son bas est de couleur jaune.  Ses joues de couleur blanche chez le mâle sont alors plus grise chez les femelles.  Son abdomen est de couleur vert clair, son croupion ainsi que le bout de ses ailes de couleur bleu roi.  Ses yeux sont brun foncé et les pattes ainsi que le bec sont de couleur grise.


Lire la suite »

Fév 232021
 

Perruche de Barraband (Polytelis Swainsonii)Description physique
Le plumage est d’un vert clair très lumineux, plus jaunâtre sur le dessus du corps. La longue queue semble pointue car les deux plumes rectrices centrales sont plus longues que celles latérales qui ont une coupe dégradée. Le front, le dessus de la tête, les joues et la gorge sont jaunes. Une large bande rouge traverse le cou. Les yeux sont oranges et les pattes grises.


Lire la suite »

Fév 222021
 

Perruche Kakariki (Cyanoramphus novaezelandiae)Description physique
Les deux espèces très connues en captivité sont le Kakariki à front rouge et le Kakariki à front jaune. La couleur dominante est le vert. Elles ont un bandeau rouge au dessus du bec qui part de l’œil gauche pour arriver à l’œil droit. Le front est rouge pour les Kakarikis à front rouge, et jaune pour ceux à front jaune.


Lire la suite »

Fév 212021
 

Perruche de Latham ou Swift (Lathamus discolor)Description physique
Splendide perroquet au plumage vert et plutôt jaunâtre sur les parties supérieures, les plumes vertes des joues ont un léger reflet bleu, les plumes sous la mandibule inférieure jusqu’au cou sont rouges, les plumes de la mandibule supérieure sont également rouges, cette couleur s’arrête au niveau du front pour laisser place à un reflet bleuté sur plumes vertes, il existe plusieurs mutations de cet animal (pastel, misty, bleue, olive…).


Lire la suite »

Fév 202021
 

Callopsittes (Nymphicus hollandicus)Description physique
Les callopsittes ont un plumage d’un gris tendre. Les plumes du dessus de la queue sont argentées. Et celles du dessous sont gris foncé. Les plumes blanches de conjugaison des ailes se voient quand elles sont déployées. La gorge, les joues et le front sont d’un beau jaune citron. Près de l’oreille, par dessus ce « masque » jaune, juste en dessous de l’œil noir, brille la tache orange de la joue. Les plumes de la huppe jaillissent en haut du masque. La huppe de la perruche callopsittes est beaucoup plus fine que celle du cacatoès.



Lire la suite »

Fév 202021
 

Lori Noir (Chalcopsitta Atra)Découvert par Scopoli en 1786.

Description physique
Ce lori est le moins coloré du genre, et l’un des moins de tous les perroquets (avec les coracopsis) puisqu’il est presque entièrement noir, à l’exception de la queue. C’est un grand lori, qui mesure 32 cm et pèse 230 à 280 grammes, les mâles étant plus lourds que les femelles.
La plupart des plumes ont cependant des reflets pourpres, visibles uniquement au soleil. Les plumes du cou ont une forme bien particulière, longues, fines et pointues. On retrouve ce type de plumes chez les quatre espèces du genre. Les plumes du croupion sont tiquetées de bleu, et les plumes sous caudales sont rouges et jaunes.
L’iris est brun, cerclé de jaune chez certains oiseaux. Le bec et les pattes sont noirs, de même que la bande de peau nue péri ophtalmique.
Les mâles sont plus grands que les femelles, avec une tête et un bec plus larges (cette distinction ne vaut toutefois pas pour la sous-espèce insignis).
Les immatures ont quelques plumes rouges parsemées parmi les plumes noires. Le cercle périophtalmique et la cire sont blancs, et l’iris noir.


Lire la suite »