Août 192018
 

Lori Sombre (Pseudeos fuscata)Description physique
Son plumage est un subtil mélange de couleurs vives et délicates, mais il présente deux types de coloration : le brun cuivré avec des reflets bleus pour la base et l’orange (ou le jaune) pour les parties inférieures du corps et pour certaines taches de la nuque et les ailes. La peau à la base de la mandibule supérieure du bec ainsi que l’iris et le bec sont orange. Les pattes sont foncées.


Lire la suite »

Août 182018
 

Lori Cardinal (Chalcopsitta cardinalis)Description physique
C’est un grand lori rouge, mais d’aspect très différent des loris du genre Eos. Il mesure 31 cm, et pèse de 220 à 250 grammes. Les plumes du dos et des ailes sont rouge sombre. Les plumes de la poitrine et du ventre sont rouges et bordées d’une fine bande jaunâtre. Les primaires sont orange bronze, et la queue couleur rouille. Le bec est orange, avec du noir à la base de la mandibule supérieure chez la plupart des oiseaux. L’iris est orange. La peau qui entoure l’œil est grise, celle qui entoure la mandibule inférieure grise et jaune, les pattes sont grises.
Il n’existe pas de dimorphisme sexuel. Les jeunes sont semblables aux adultes, mais avec une teinte générale plus sombres. L’espèce nominale n’a pas de sous-espèce.
Lire la suite »

Août 172018
 

Lori de Duyvenbode (Chalcopsitta duyvenbodei)C’est en 1884 qu’est présentée au Muséum Royal d’Histoire Naturelle de Belgique une collection d’oiseaux et d’animaux naturalisés de Nouvelle Guinée. Parmi ceux-ci, un lori jusqu’alors inconnu, et qui fut baptisé du nom du donateur, Maarten Dirk van Renesse van Duyvenbode.

Description physique
C’est un grand lori à longue queue arrondie, à la beauté frappante. Il mesure 31 cm de long, et pèse 200 à 230 grammes, bien que des poids supérieurs à 250 grammes ne soient pas rares chez les oiseaux d’élevage. La couleur prédominante est le brun foncé, qui contraste violemment avec le jaune éclatant qui couvre le front, les lores, et qui entoure la mandibule inférieure. Le dessous des ailes, la courbure de l’aile et les cuisses sont également d’un jaune vibrant. Les plumes allongées de la nuque et des côtés du cou sont d’un jaune sombre. Le bas du dos, le croupion et le dessous de la queue sont violets. La poitrine présente un reflet jaune. Les primaires sont noires avec une large tâche jaune, de même que les deux premières secondaires. Le bec, la cire, les pattes et la peau entourant la mandibule inférieure sont noirs. L’iris est brun sombre, et entouré d’un cercle jaune pâle.
Les mâles sont généralement plus grands et plus trapus, avec la tête et le bec plus larges.


Lire la suite »

Août 172018
 

Perruche de BourkeVotre perroquet a été élevé à la main (EAM), l’apprivoisement est quasi immédiat et ne pose en général aucun problème, passés les quelques jours d’adaptation. Si au contraire il s’agit d’un perroquet élevé par les parents (EPP) ou d’importation, il va falloir l’apprivoiser… ce qui n’est pas toujours évident surtout pour les importés. Attendez quelques jours avant de commencer à l’apprivoiser afin qu’il s’habitue à sa cage et à la maison.
Dans tous les cas, il vous faudra faire preuve de douceur, de patience et de méthode.


Lire la suite »

 Publié par à 3 h 20 min
Août 162018
 

PsittacoseLa psittacose est en réalité une ornithose, provoquée par Chlamydia psittaci. Elle touche d’autres espèces ailées comme les pigeons et n’est donc pas spécifique aux perroquets.
Cette maladie est transmissible aux humains : on parle alors de zoonose.
Lire la suite »

Août 162018
 

Perruche de Barraband (Polytelis Swainsonii)Description physique
Le plumage est d’un vert clair très lumineux, plus jaunâtre sur le dessus du corps. La longue queue semble pointue car les deux plumes rectrices centrales sont plus longues que celles latérales qui ont une coupe dégradée. Le front, le dessus de la tête, les joues et la gorge sont jaunes. Une large bande rouge traverse le cou. Les yeux sont oranges et les pattes grises.


Lire la suite »

Août 152018
 

Loriquet Arc-en-ciel (Trichoglossus haematodus haematodus)Le Trichoglossus haematodus comprend plus de 20 sous-espèces, très complexe à classifier et à différencier car elles correspondent à des différences de couleurs imperceptibles. Les plus connus sont Trichoglossus haematodus moluccanus, massena, capistratus, forsteni.

Description physique
Il est parmi les perroquets les plus colorés. En effet, la tête est bleu clair, une partie du cou est jaune tandis que la gorge est rouge-bleu. Le corps, vert intense est couvert « d’écailles » jaunes. Le bec est orange, les yeux ont l’iris noir bordée d’orange. Les pattes sont gris clair.
Lire la suite »