mar 262015
 

Lori Sombre (Pseudeos fuscata)Description physique
Son plumage est un subtil mélange de couleurs vives et délicates, mais il présente deux types de coloration : le brun cuivré avec des reflets bleus pour la base et l’orange (ou le jaune) pour les parties inférieures du corps et pour certaines taches de la nuque et les ailes. La peau à la base de la mandibule supérieure du bec ainsi que l’iris et le bec sont orange. Les pattes sont foncées.


Lire la suite »

mar 262015
 

Beaucoup de perroquets, surtout élevés en solitaire, reçoivent une nourriture trop peu variée, composée essentiellement de graines du commerce et d’un quartier de pommes, ce qui est à l’origine de carences en vitamines et de maladie du foie. Le tableau ci-dessous vous aidera à équilibrer les repas de votre compagnon à plumes.

Lire la suite »

mar 252015
 

Perruche à tête de Prune (Psittacula Cyanocephala)Description physique
Le plumage est vert, plus vif sur les ailes et tendant au jaune sur les parties ventrales. Le croupion est azur, la queue bleue, l’iris jaune et les pattes roses.

 

 


Lire la suite »

mar 252015
 

Perruche ondulée (Melopsittacus undulatus)Description physique
C’est une perruche qui a un poids relativement faible. Elle est pleine d’énergie, ses mouvements sont harmonieux. Elle existe sous plusieurs mutations de différentes couleurs, la coloration naturelle reste cependant le vert avec des stries ondulées noires sur la croupe ; la gorge présente deux tâches caractéristiques en forme de gouttes bleu violacé ; les pattes et le bec sont carnés ; l’iris est noir et cerclé de jaune.

 

 

 

 

 


Lire la suite »

mar 242015
 

Bloc minéralIngrédients
1 cuillère à café d’un mélange de minéraux solubles contenant de l’iode que l’on dissout dans une tasse d’eau tiède
2 tasses de plâtre de Paris : marque Bondex par exemple
1/4 de tasse d’écailles d’huîtres broyées

 


Lire la suite »

mar 242015
 

Alimentation des Perroquets : Spécificités des GroupesLe régime standard détaillé dans l’article « Alimentation des Perroquets - Généralités » ne tient pas compte de la spécificités des groupes de perroquets. Nous désignerons ici 4 groupes définis comme suit :

 

 
Lire la suite »

mar 232015
 

Pain de maïsIngrédients
1 Tasse de Farine de Blé Entier
3/4 T. de Farine de Maïs (ou MaIzena)
1/4 T. de Miel
1/2 T. de Maïs en Grains demi-sel (préservé le liquide)
1 Oeuf
2 Cuillère à café d’Huile de Carthame, Tournesol, Arachides ou Végétale
3/4 T. de Pot de Bébé Humain variés à chaque recette (fruits tropical surtout exemple papaye, mangue, pêche, nectarine, bananes, poires…)
Lire la suite »

mar 232015
 

Gris du Gabon (Psittacus erithacus erithacus)Description physique
Le gris du Gabon est un perroquet trapu au plumage tout en dégradé de gris à l’exception de la queue rouge vif. Cet aspect cendré n’est pas identique sur toutes les parties du corps. D’écaillé élégant sur la tête et le cou, le plumage s’assombrit sur les ailes et le dos pour virer au gris pâle dans la région ventrale. Le front, les côtés de la tête et les lores (zone comprise entre l’oeil et la base du bec) sont dénudés et blanchâtres ainsi que la zone appelée cire au dessus du bec qui est d’un beau noir luisant, très massif d’aspect.  Les yeux ont un iris noir bordé de jaune. Ses ailes puissantes lui permettent de bien voler.

 

 

 
Lire la suite »

mar 222015
 

Perruche Grand Alexandre (Psittacula Eupatria)Description physique
45 à 50 cm de long. Plumage vert. Collier noir très apparent, arrière du cou rosé. Rectrices internes vert bleuté, blanc-jaune à l’extrémité. Yeux gris cerclés de rouge, bec rouge foncé, pattes brun grisé. Femelle très semblable, mais dépourvue de collier noir.
Elle doit son nom au  grand conquérant grec « Alexandre le Grand ». La perruche Grand Alexandre depuis quelques années se reproduit dans la  région de Bruxelles. Dans les années 1999 à 2000 il a été observé une vingtaine de couples en train de nicher. D’autres pays comme l’Allemagne ont pu observer le même phénomène.


Lire la suite »

mar 222015
 

CoccidioseIsospora serini (coccidiose) est un parasite intestinal qui est principalement décelé chez les canaris et les passériformes. Le parasite se multiplie dans l’intestin pendant plusieurs cycles jusqu’à ce que la cellule intestinale éclate et les oeufs se libèrent et contaminent d’autres oiseaux.
Lire la suite »