Fév 092020
 

Amazone à ailes orange (Amazona amazonica amazonica)Description physique
Elle a un  plumage vert, mais des parties jaunes sur la face, au-dessus et au dessous des yeux, parfois jusque sous la gorge et sur certaines rémiges des ailes, ainsi qu’une partie grise autour des yeux. Le bec et les ailes sont gris. Les yeux ont un iris sombre cerclé de brun orangé.
Lire la suite »

Fév 092020
 

Perruche Mélanure (Polytelis Anthopeplus)Description physique
La perruche mélanure est la plus grande des polytèles ; elle mesure près de 40 cm. Son plumage général est jaune verdâtre, plus olive sur la nuque et l’arrière du cou. Elle a une queue noire, une croupe vert foncé, une bande ailaire rouge et des rémiges noir-bleu.


Lire la suite »

Fév 082020
 

Ara Chloroptère (Ara chloroptera)Description physique
Ce perroquet a un corps trapu, une grande tête rouge avec des brides et des joues dont la peau blanche est striée et tachées de rouge. Il a un gros bec, foncé sur la partie inférieure, carné sur la partie supérieure. Ses yeux ont des iris noirs, bordés de jaune-vert clair. Le corps et la queue sont rouges comme la tête, à l’exception des ailes qui ont des rémiges bleues avec des couvertures vertes. Le dos présente également des parties vertes mais le rouge prédomine largement. Les pattes sont gris foncé et dotées d’ongles puissants et légèrement plus sombres.


Lire la suite »

Fév 082020
 

Lori de Duyvenbode (Chalcopsitta duyvenbodei)C’est en 1884 qu’est présentée au Muséum Royal d’Histoire Naturelle de Belgique une collection d’oiseaux et d’animaux naturalisés de Nouvelle Guinée. Parmi ceux-ci, un lori jusqu’alors inconnu, et qui fut baptisé du nom du donateur, Maarten Dirk van Renesse van Duyvenbode.

Description physique
C’est un grand lori à longue queue arrondie, à la beauté frappante. Il mesure 31 cm de long, et pèse 200 à 230 grammes, bien que des poids supérieurs à 250 grammes ne soient pas rares chez les oiseaux d’élevage. La couleur prédominante est le brun foncé, qui contraste violemment avec le jaune éclatant qui couvre le front, les lores, et qui entoure la mandibule inférieure. Le dessous des ailes, la courbure de l’aile et les cuisses sont également d’un jaune vibrant. Les plumes allongées de la nuque et des côtés du cou sont d’un jaune sombre. Le bas du dos, le croupion et le dessous de la queue sont violets. La poitrine présente un reflet jaune. Les primaires sont noires avec une large tâche jaune, de même que les deux premières secondaires. Le bec, la cire, les pattes et la peau entourant la mandibule inférieure sont noirs. L’iris est brun sombre, et entouré d’un cercle jaune pâle.
Les mâles sont généralement plus grands et plus trapus, avec la tête et le bec plus larges.


Lire la suite »

Fév 072020
 

Ara Macavouanne - (Ara manilata)Description physique
De taille moyenne, son plumage est vert avec des dégradés bleuâtres sur la tête et sur les ailes. Sa queue est vert foncé et la peau de ses joues jaune pâle entoure des yeux de couleur foncée. Son bec est noir et ses pattes grises.


Lire la suite »

Fév 062020
 

flammèche (Chalcopsitta scintillata)Description physique
C’est un grand lori à la beauté tapageuse. Il est le seul lori vert du genre Chalcopsitta. Le front et les lores sont rouges, la tête noire. Le cou, la poitrine et le ventre sont vert olive et vert, striés d’orange et/ou de jaune (les flammèches). Les cuisses sont rouge écarlate, de même que la courbure et le dessous de l’aile de l’aile, et la base de la queue. Des tâches rouges parsèment la poitrine et le cou. Les ailes, le dos et la queue sont verts. Le bec et les pattes sont noirs, l’iris est brun cerclé de jaune. La peau nue qui entoure l’œil est grise.
Les mâles sont généralement plus larges, avec une tête et un bec plus grands, et ont plus de rouge sur la tête. Cependant, compte tenu des variations sub-spécifiques, ces critères ne sont pas fiables.
Les immatures ont le front noir ou rouge foncé. La teinte générale est plus sombre, spécialement sur les zones rouges. Ils présentent une teinte jaune brun à la base du bec, l’iris est brun, et la peau entourant l’œil est blanche. Le rouge de la face apparaît à l’âge de cinq ou six mois, mais il faudra attendre cinq ans pour que l’oiseau acquière sa couleur définitive.

 


Lire la suite »

Fév 042020
 

Lori à collier jaune (Lorius chlorocerus)Description physique
Splendide perroquet, le haut de la tête est noire ; le corps est rouge avec un demi collier arrière bleu nuit, et un demi collier avant assez large de couleur jaune. les cuisses sont bleu-violet ; les ailes sont vertes sur la partie dorsale et brunes sur la partie ventrale ; les rémiges primaires sont rouges. Le bord des ailes est blanc moucheté de bleu la queue est rouge ; le dessous de la queue est vert olive. Le bec est orange avec une base de la mandibule supérieure noire ainsi que la cire ; l’iris est rouge-orangé, présence d’un cercle oculaire bleu-nuit ; les pattes sont grises.

 

 
Lire la suite »

Fév 032020
 

Amazone à font jaune (Amazona ochrocephala ochrocephala)Description physique
Oiseau trapu à plumage entièrement vert avec quelques rémiges rouge. Le front est jaune avec un triangle presque parfait entre des yeux brun orangé, cerclés de blanc avec un iris noir. Son bec est carné avec une partie plus claire sur les côtés. Ses pattes sont robustes et sombres.
L’Amazone à front jaune de Panama est un peu plus petite que son homologue et la tache jaune triangulaire de son front est plus marquée.

 
Lire la suite »

Fév 022020
 

Perruche de Barraband (Polytelis Swainsonii)Description physique
Le plumage est d’un vert clair très lumineux, plus jaunâtre sur le dessus du corps. La longue queue semble pointue car les deux plumes rectrices centrales sont plus longues que celles latérales qui ont une coupe dégradée. Le front, le dessus de la tête, les joues et la gorge sont jaunes. Une large bande rouge traverse le cou. Les yeux sont oranges et les pattes grises.


Lire la suite »

Fév 022020
 

Callopsittes (Nymphicus hollandicus)Description physique
Les callopsittes ont un plumage d’un gris tendre. Les plumes du dessus de la queue sont argentées. Et celles du dessous sont gris foncé. Les plumes blanches de conjugaison des ailes se voient quand elles sont déployées. La gorge, les joues et le front sont d’un beau jaune citron. Près de l’oreille, par dessus ce « masque » jaune, juste en dessous de l’œil noir, brille la tache orange de la joue. Les plumes de la huppe jaillissent en haut du masque. La huppe de la perruche callopsittes est beaucoup plus fine que celle du cacatoès.
Lire la suite »